/ Les news / Retour sur le rassemblement des jeunes Africatho
Retour sur le rassemblement des jeunes Africatho

Publié le 13 novembre 2019

Retour sur le rassemblement des jeunes Africatho

Du 1er au 3 novembre 2019, l’Eglise de Lyon a accueilli le quatrième rassemblement biennal organisé par le pôle jeune de l’Aumônerie Nationale des Communautés Africaines : AFRICATHO. Deux cent cinquante jeunes, originaires de nombreux pays d’Afrique, de tous les coins de l’Hexagone y ont participé. Ils sont pour la plupart étudiants dans nos universités ou jeunes professionnels. 

Lorsqu’ils quittent l’Afrique pour la France, l’adaptation peut être difficile, ils se sentent parfois perdus en découvrant une nouvelle culture, en s’affrontant aux problèmes administratifs. L’Église quant à elle n’est pas toujours des plus accueillantes. 

Au cours de ces rencontres, ils prennent conscience des différences culturelles qui existent entre eux, les Africains, selon leur origine, bien qu’une même foi les rassemble. Cette foi, ils ont le grand désir de la partager. 

Dans une atmosphère de travail sérieux fait d’échanges, de débats, de travaux en ateliers rythmé par la prière et des moments festifs, ces rencontres leur permettent de se connaître, de nouer des liens, de réfléchir aux questions qu’ils portent. Ils peuvent partager les difficultés qu’ils vivent et se sentent moins seuls. 

A Orsay, le thème était : « Il y a des raisons de croire », 

A Orléans : Jeunes, sous influences multiculturelles, apport en Eglise et en Société, 

A Lyon : Quelles stratégies d’acculturation pour quelles espérances ? 

Sans édulcorer les difficultés liées à la rencontre des personnes et des cultures, aux contraintes administratives…, ils ont pu prendre conscience de ce qui en eux-mêmes et entre eux-mêmes, africains, met obstacle à la rencontre de l’autre, africain ou Européen. 

Les contributions des aînés et des participants, le témoignage d’unité donné par le groupe Africatho, me semblent avoir aidé les jeunes à prendre de la hauteur par rapport à leurs questions et leurs frustrations. Leur exemple leur a redonné le courage de lutter avec force et respect pour se faire reconnaître, pour créer des liens et pour se rencontrer, pour partager le meilleur d’eux-mêmes, de l’Afrique et de leur foi, pour donner un témoignage missionnaire d’unité et d’espérance. 

Paul Quillet, accompagnateur de l’Aumônerie
Nationale des Communautés Africaines

T'as aimé l'article ?

Dernières news

  • Catégories

NE RATE AUCUNE ACTU DES JEUNES CATHOS !