Retour sur le Festival’ All Together 2014 !

 

10300862_10203621448927658_7875296451543067819_n

Coexistence aux mille visages sur les berges du Rhône

 

Le Festiv’All Together a rassemblé 12000 jeunes ce dimanche 14 juin. Organisé par l’association Coexister, le F.A.T. a célébré en musique le vivre-ensemble et fêté le premier Holi lyonnais.

TicketTémoignage de l'équipe InterFaith Tour

Il est 16h30 j’arrive au parc des Berges, une foule de jeunes est déjà là. Je m’approche de la scène pour entendre la fin du témoignage de Samuel, Josselin et Victor, trois jeunes respectivement chrétien, agnostique et athée, qui viennent de boucler le tour du monde des initiatives inter-religieuses. Je retiens la phrase de Victor : « pendant ce tour de monde nous avons rencontré plein d’initiatives inter-religieuses positives, nous avons rencontré plus d’hommes de paix que d’hommes de guerre. S’il y avait autant d’hommes de paix que d’hommes de guerre alors le monde aurait un autre visage. A nous d’être des hommes de paix. ».

Romain Blachier, élu du 7ème arrondissement de Lyon prend la parole pour remercier les organisateurs du festival et leur dire combien le FAT est à l’image du 7ème arrondissement multiculturel et inter-religieux.

 

FATholi

Après le lancer de couleurs ;

 

Après ce temps de témoignage place au Holi, un festival des couleurs originaire de l’Inde. Le principe: lancer de la poudre de couleur sur un maximum de personnes. Chacun a pu aller acheter un sachet de couleurs et choisir sa couleur entre jaune symbolisant la foi, orange l’optimisme, bleu le calme et l’harmonie, vert la vitalité, le rose l’amour, j’ai choisi rouge symbolisant la joie. Peu avant 17h30 c’est le décompte et à zéro l’ambiance explose, chacun lance son sachet de couleurs en l’air. Dans un nuage de poudre chacun se retrouve couvert de poudre de toutes les couleurs. C’est la joie de se découvrir multi coloré, les selfies pleuvent. Le Holi qui connaît un succès international a été réalisé pour la première fois à Lyon hier par plus de 6000 jeunes dans une ambiance joyeuse et festive. Le Holi laisse place aux DJs Denise Records Crew qui font danser la foule sur des sons électro. Puis place au FAT apéro avec un concert de Oster Lapwass et Anton Serra, rappeurs lyonnais prônant un message de coexistence. Puis place à Aaron Scott, jeune DJ lyonnais de 18 ans qui a fait danser tout le parc des berges. Je suis repartie ravie de ce festival en croisant dans les rues alentours de nombreux jeunes couverts de couleurs, marque du  #FAT2014.

Lancer de couleurs HOLI  Lancer de couleurs vue de loin Après le lancer de couleurs musique Après le lancer de couleurs

 

L’association Coexister

 

A l’origine de ce festival une équipe de 17 étudiants membres de Coexister Lyon. Coexister est une association qui réunit des jeunes de 17 à 35 ans, chrétiens, juifs, musulmans, athées et agnostiques. Leur but : explorer toutes les dimensions de l’inter-religieux chez les jeunes dans cinq domaine d’action, le dialogue, la solidarité, la sensibilisation, la formation et les voyages. Par ces actions les jeunes apprennent à se connaître, à découvrir leur propre religion, à comprendre la religion de l’autre dans le respect de leurs ressemblances et de leurs différences. C’est ce qu’ont essayé de transmettre ce dimanche les organisateurs du FAT aux 12000 jeunes présents.  Le FAT était également organisé à Paris, Lille et à Angers. C’est à Lyon qu’on a dénombré le plus de participants. Sur facebook ils sont pas moins de 14137 à avoir répondu présent, un nombre de participants record qui a dépassé les espérances des organisateurs. Un beau clin Dieu en cette journée de Pentecôte, et qu’au même moment à Rome le Pape François, Mahmoud Abbas et Shimon Pères étaient réunis pour prier pour la paix.

 

FAT semeur d’espoir

 

Difficile de mesurer quels seront les fruits de ce FAT, toujours est-il que les témoignages des jeunes présents l’édition 2014 sont des messages d’espoir. « Bravo c’était juste énorme ! Merci le FAT !!! » Alice 15 ans, «  ça change de la haine et du marasme qu’on a l’habitude de voir dans les journaux » Julien 22 ans, « que c’est beau de célébrer l’inter-religieux avec les couleurs du holi hindou  à Lyon » Marc 29 ans, pour Virginia, 16 ans « le FAT, le plus beau jour de notre vie » et pour Océane, 18 ans, « c’était une « dinguerie » on en veut un autre l’année prochaine », à bon entendeur  .

 

Badge FAT