Lecture : Les extra-terrestres existent-ils ? De Guy Consolmagno

Les extra-terrestres existent-ils ?

De Guy Consolmagno

Editions Quasar – Prix 10 euros

Au moins une fois dans la vie tout le monde s’est déjà demandé s’il existe une vie en dehors la Terre et si nous sommes seuls dans l’univers. Le livre de Guy Consolmagno n’a pas la prétention
de répondre à l’existence ou pas des « extra-terrestres.» De manière très simple, claire et humble il parle des spéculations, des hypothèses, des intuitions et même… des polémiques autour du sujet.
Selon les études et la conception de cet astronome jésuite, qui travaille à l’Observatoire du Vatican, tôt ou tard les humains découvriront d’autres créatures intelligentes quelque part dans l’immensité de
l’univers. Les raisons qui lui font croire que la vie a démarré quelque part ailleurs sont d’ordre scientifique, mais aussi bibliques. Pour lui, considérer cette question de la vie extra-terrestre avec
une approche religieuse ajoute une nouvelle dimension à la signification de Dieu infini, créateur d’un univers très vaste.

L’église est-elle contre la science ?

Une des intentions de Consolmagno est de savoir si l’église est contre la science, contre Galilée et contre tout qui va avec. En s’appuyant sur la phrase prononcée par Saint Jean Paul II en
1996 « la vérité ne contredit pas la vérité » il explique justement que l’Église catholique n’est pas contre le progrès de l’astronomie, bien au contraire, elle y consacre du temps notamment en
soutenant l’étude de cet univers physique. L’Eglise encourage l’étude scientifique, une des preuves en est avec la subvention d’un observatoire astronomique au Vatican. Le catholicisme s’intéresse
aussi à l’étude de l’univers, tout simplement parce que l’univers c’est de la création de Dieu.

La théorie du Big Bang et le souffle de Dieu vont t’ils ensemble ?

Consolmagno défend que la vie devrait être très rare. Et de surcroît s’il s’avère qu’en réalité nous sommes tous seuls au milieu de milliards de galaxies de l’univers visible. Pour cela, un des ces chapitres est dédié à expliquer le système des planètes, des lunes et dans quelles conditions la vie se fait possible. L’auteur unit la science exacte (les connaissances empiriques) avec la sagesse de la bible. Le souffle de Dieu sur les hommes se mélange avec la théorie du Big Bang. La bible devient l’ouvrage de la science divine. Par exemple, il souligne que le livre de la Genèse décrit la Terre. Il nous montre la création de l’univers comme un acte délibéré de l’amour de Dieu, de ce Dieu qui existe en dehors de l’espace et du temps.

Faut t’il être intelligent pour avoir une âme ?

Ensuite l’auteur ouvre une série de questions : qu’est-ce qu’être intelligent, que signifie avoir une âme ? Faut t’il être intelligent pour avoir une âme ? Si oui, une personne porteuse d’un handicap
mental n’aurait t’elle pas d’âme ? Il répond que posséder une âme n’a rien à voir avec posséder un certain degré d’intelligence. Tous ceux qui ont travaillé avec des personnes handicapées mentales
savent qu’elles comptent parmi les êtres les plus capables d’aimer et d’être aimé. Si avoir une âme ne dépend pas forcement d’avoir une intelligence développée l’auteur pose certaines questions comme :
nos chats, nos chiens, nos poissons possèdent t’ils une âme aussi ? On n’en sait rien !

Consolmagno parle également des différences « d’intelligence » que l’homme a imposé entre nous par exemple, pendant la période de la colonisation en Afrique, en Amérique et en Asie. Dans ce
contexte de conquête l’église est partie évangéliser et a essayé de faire valoir le respect de la personne humaine.

Seraient t’on prêts à accueillir des extra-terrestres ?

Serions-nous prêts à recevoir des extra-terrestres chez nous ? L’auteur pose la question et nous invite à réfléchir. La réponse peut être complexe quand on sait qu’il déjà difficile d’accueillir nos propres différences de couleur de peau, de format de nez, de nationalité… Alors serions nous disponibles à accepter des êtres encore « plus différents », moins intelligents ou plus développés chez nous ? Vis-à-vis de toute autre planète peuplée dans l’univers il faut se dire que nous serions aussi des extra-terrestres, des étrangers !

 

Ma place dans le monde

 

Ce livre nous amène à une réflexion sur notre place et notre foi dans le monde. Dieu est plus grand que mes besoins immédiats, que mon club de sport, que ma fac… Dieu est amour et au de-là
de tout qu’on peut imaginer et voir. Dieu est capable d’aimer chacune de ses créatures dans cette planète ‘minuscule’ de l’univers.

« Quand la science complète dans les détails notre connaissance de la façon
dont Dieu l’a fait, elle nous aide à percevoir combien Dieu est encore bien
plus riche, beau et inventif que ce que l’auteur du livre de la Genèse aurait
jamais pu imaginer. Cela pourrait bien impliquer l’existence d’autres
planètes avec d’autres crées par ce même Dieu d’amour. »
Guy Consolmagno.

Pourquoi je dois lire ce livre ?

Parce que, il est clair et rapide à lire. Parce que c’est beau. Parce que c’est accessible. Parce que le livre nous fait réfléchir. Parce qu’il nous amène à comprendre certains passages de la bible avec un
autre éclairage. Parce que, il nous montre la pensée de certains philosophes et divers auteurs autour du sujet. Parce qu ‘il croise la science et la bible. Parce qu’il parle de l’amour de Dieu. Parce que
c’est de l’astrologie. Parce que c’est un livre cool.

Camila Braga

Rédactrice équipe communication Pastorale des Jeunes – Diocèse de Lyon
 
Suggestions de liens :
http://www.vaticanstate.va/content/vaticanstate/fr/altre-istituzioni/specola-vaticana.html
http://vaticanobservatory.org/about-us/personnel-and-research/73-personnel-andresearch/
brother-guy/325-brother-guy