L’alliance des Gones sur les pas de Sainte Bernadette

alliance des gones (1) alliance des gones (2) alliance des gones (3)

 

 

Cette année nous sommes allés à Nevers sur les pas de Sainte Bernadette.

 

Nous avons commencé notre pèlerinage par une visite de l’abbaye de Cluny. Tout y est disproportionné : le cloître, la petite partie de l’abbaye encore en place. Difficile d’imaginer la grandeur de cette abbaye malgré le film en 3D qui nous la fait découvrir  telle qu’elle existait avant.

 

Nous avons rejoint notre hôtel en fin d’après midi, aux alentours de Nevers et c’est à pied, le lendemain, que nous nous sommes rendus à l’Espace Sainte Bernadette.

 

Nous avons participé à la messe, jour de la fête de Saint Pierre et Saint Paul. Le prêtre nous a demandé  de retenir cette phrase de Paul : « Pour moi, vivre  c’est le Christ ».

 

Dans l’église, nous avons découvert la châsse avec le corps de Sainte Bernadette parfaitement conservé. Elle semble endormie, là juste devant nous…

 

Certains d’entre nous, les plus jeunes, ne sont pas encore allés à Lourdes avec l’Alliance des Gones et ils ont pu découvrir la vie de cette jeune bergère à qui la Vierge est apparue 18 fois. Pour ceux qui sont déjà allés à Lourdes, nous avons reconnu, dans le film qui nous a été visionné, la bergerie de Bartrès, le cachot, la grotte … et ce passage à Nevers nous a permis de comprendre la fin de vie de Bernadette, malade et souffrant terriblement, mais toujours prête à aider les autres.

 

Comme Bernadette a dû le faire bien des fois,  nous avons récité un chapelet complet et avons médité les mystères glorieux devant la représentation de la grotte de Lourdes.

 

Pour les festivités des  150 ans de l’arrivée de Bernadette à Nevers, une grande fresque en mosaïque est en cours de réalisation. Nous avons participé à sa réalisation en collant de petits carrés de mosaïque, mais malgré tout elle est loin d’être terminée. Il faudra encore plusieurs groupes comme le nôtre pour la réaliser dans sa totalité…

 

Nous nous sommes donnés rendez-vous, tous ensembles, à la rentrée de septembre.