#AvezVousDéjàLu – Le Credo expliqué

Le Credo expliqué – Catéchèse de Monseigneur Jean Legrez, Archevêque d’Albi

« Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre… »

Je crois en tout ce que je déclare croire ? 

 

L’ouvrage « Le Credo expliqué » du frère dominicain et archevêque d’Albi Jean Legrez nous amène à un catéchisme du Credo. Selon Legrez cela est important car la connaissance des contenus de la foi est essentielle pour donner son propre assentiment, c’est-à-dire pour adhérer pleinement avec l’intelligence et la volonté à tout ce qui est proposé par l’Église. L’auteur défend que le Credo est le véritable résumé de l’ensemble de la révélation biblique et qu’il permet d’expérimenter la parole de Jésus « Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres » (Jn 8, 32).

 

Je crois : Croire c’est donner sa confiance, c’est affirmer « Je suis croyant ». Il s’agit de faire confiance à quelqu’un au point d’entretenir avec elle une communion intime. Croire consiste en une adhésion personnelle de l’homme tout en entier à Dieu. C’est un choix libre et personnelle.

Je crois en Dieu : De quel Dieu parlons-nous ? D’une idée ou d’un idole qui serait le fruit de notre imaginaire ? Le Dieu auquel les chrétiens accordent toute leur confiance est celui qui s’est fait connaître à Israël à travers une succession d’alliances. Dieu est celui qui s’est rendu visible en son Fils Jésus, le Messie, dans la puissance de l’esprit.

Dieu le Père : Nous croyons en un seul Dieu en trois personnes. Dieu n’est pas solitude, mais communion parfaite. Confesser que Dieu est Père, c’est affirmer qu’il est à l’origine de tout. Le Père est l’amour éternel et sans mesure. Jésus est venu pour faire connaître le Père.

Le Tout-Puissant : Dieu est à l’origine de la création. C’est lui qui régit tout et peut tout. La toute puissance de Dieu n’est pas qu’universelle : elle est aussi aimante. La toute puissance de Dieu est inséparable de sa paternité. Le catéchisme de l’Église Catholique l’exprime de manière très claire : Dieu est le Père Tout-Puissant. Il montre sa puissance paternelle par la manière dont il prend soin de nos besoins. Cependant la tout-puissance  divine est mise à l’épreuve par l’expérience de la souffrance. Il faut avoir de la fois de l’Esprit Saint pour comprendre le silence et l’absence de Dieu lors des pages meurtrières de l’histoire de l’humanité.

Dieu Créateur : La création se situe à l’origine de l’histoire du salut. Dieu est celui qui a crée le ciel et la terre à partir de rien avec sagesse et amour.  Il a crée l’homme également comme un héritage à faire fructifier. Cependant la création n’a pas été abandonnée à elle-même : Dieu la maintien dans l’existence au cours du temps.

Créateur du Ciel : Le ciel désigne la gloire de la béatitude éternelle. Le mot ciel indique le lieu des créatures spirituelles, des anges qui entourent Dieu. Ce monde indivisible est un trésor qui appartient à l’Église. Ne ratez pas : Une discussion très intéressante sur les  anges de Dieu, les anges mauvais et leurs rôle dans le monde visible et invisible.

Créateur de la terre et de l’humanité: Nous croyons que Dieu est le Créateur de la terre, c’est-à-dire du monde dans toute sa diversité et sa richesse. Le livre de la Genèse rapporte de manière symbolique le déroulement de l’œuvre de Dieu. Ne ratez pas : Une réflexion sur la création de l’homme et de la femme, tous les deux créés à l’image de Dieu.

Je crois en Jésus-Christ, le fils unique de Dieu : Jésus est le fils de Dieu. Celui qui est descendu du ciel et qui est venu dans la chair. Il est le fils bien-aimé du Père. A plusieurs occasion dans les Évangiles, Jésus affirme qu’il entraîne avec le Père une relation filiale particulière.

Conçu du Saint-Esprit, né de la Vierge Marie : Le Saint-Esprit vient sur Marie et la Vierge est divinement fécondée. Elle concevra le Fils éternelle du Père dans une humanité tirée de la sienne.  Ne ratez pas : Une réflexion sur la pureté de Marie et l’éclairage au tour de la traduction biblique « les frères et les sœurs de Jésus ».

Jésus a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort : Pour accomplir sa mission, Jésus a voulu partager notre condition humaine, y compris la souffrance et la mort. Le but d’accepter cette condition ? La Réconciliation de l’homme avec Dieu par la Pâque du Christ. Ne ratez pas : Un bref sur la Pâque juive.

Jésus a été enseveli et il est descendu aux enfers : Pour la grâce de Dieu et en bénéfice de tout homme, Jésus connaîtrait l’état de la mort, l’état de séparation entre son âme et son corps. Jésus est descendu aux enfers pour annoncer la Bonne Nouvelle aux morts. Ne ratez pas : L’explication du mystère de la descente de Jésus aux enfers.

Le troisième jour, le Christ est ressuscité des morts : La résurrection est le point culminant de la foi de l’Église. Dieu a ressuscité Jésus d’entre les morts le troisième jour.  Ne ratez pas : Le retour aux passages bibliques dont Jésus est apparu aux apôtres et à Marie de Magdala.

Le Christ est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant d’où il viendra juger les vivants et les morts : Au ciel comme médiateur, il assure en permanence l’effusion du Saint-Esprit, en bon pasteur qui n’abandonne jamais son troupeau. Dieu n’a pas envoyé son Fils pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.

Je crois en l’Esprit-Saint : Le rôle du Saint-Esprit consiste à nous dévoiler le Christ et le dessein bienveillant du Père. C’est lui qui a inspiré les Écritures et le magistère de l’Église. C’est lui qui guide les saints, les apôtres, les missionnaires et manifeste sa puissance dans les différents charismes qu’il suscite dans le peuple de Dieu. Ne ratez pas : Les signes de l’Esprit-Saint…

Je crois en la sainte Église catholique : L’Église est l’épouse du Seigneur car sa vocation est bien d’être une avec son Sauveur. Sanctifiée par l’Esprit-Saint l’Église est catholique est ouverte à tous afin de former une grange famille. Elle est formé par l’humain et par le divan !

Je crois à la communion des saints : Qu’est-ce que l’Église sinon l’assemblée de tous saints ? La communion des saints se réalise avec l’Église, la Vierge Marie et tous les saints. Les chrétiens trouvent dans la vie des saints un modèle, une famille et un appui dans l’intercession.

Je crois à la rémission des péchés : C’est un vrai cadeau pour l’humanité la rémission des pêchées ! Le Christ l’a obtenu du Père à travers toute sa vie donnée, particulièrement sa Passion. Dès lors, la mission de l’Église consiste à annoncer la réconciliation de tout homme avec son créateur à travers des sacrements comme celui du baptême et de la réconciliation. Ne ratez pas : Voir le pouvoir de pardonner les pécheurs que Dieu à donné aux apôtres et aux sacerdotes.

Je crois à la résurrection de la chair : Au terme de leur profession de foi, les chrétiens affirment que, de même que Jésus est ressuscité des morts, de même ils ressusciteront. Cette conviction a été dès l’origine de l’Église un élément essentielle de la fois chrétienne. Ne ratez pas : une discussion sur la résurrection de la chair, que selon l’auteur est celle que rencontre le plus de contradiction.

Je crois en la vie éternelle : Pour chaque chrétien la vie éternelle est déjà commencée. La vie éternelle est un acte d’amour de Dieu vers ses enfants. Ne ratez pas : C’est quoi le purgatoire et quand-est que une âme peut rentrer au paradis ?

Amen : Dire Amen en conclusion d’une prière, c’est affirmer que ce qui a été énoncé est certain et vrai.

 

Camila B.