Etre accompagné

etreac

@Ciric

La foi est une histoire personnelle, une rencontre et un dialogue entre un être humain et son Dieu.(…)

Cette conviction qu’il existe une relation personnelle entre Dieu et chacun de nous fonde l’aventure spirituelle (…). Il y a toujours un commencement à la relation personnelle entre un homme et son Dieu. (…) Vivre cette aventure, c’est aussi une décision qui dépend de nous. Dieu nous y invite. (…) Qui dit aventure dit aussi un certain risque : personne ne connaît les détails de ce qui va arriver.

La vie spirituelle peut donc surgir à tout âge. ( …) Ce n’est pas « affaire de spécialiste ». On peut l’oublier aussi, ou la rejeter, car elle est une œuvre de la liberté humaine.

Dans cette aventure spirituelle, il est bon de ne pas rester seul. « Un chrétien qui reste seul est un homme en danger de mort« , dit souvent le cardinal Danneels. Avoir un guide et un compagnon dans cette aventure spirituelle peut être utile, parfois nécessaire, pour mieux la vivre en vérité, pour discerner ce qui est bon pour nous, pour éviter de prendre de fausses pistes ou de rester dans l’illusion. (…)

Cet accompagnateur spirituel est témoin de l’action de Dieu en nous, de ce qui apparaît progressivement du travail et de la présence de l’Esprit-Saint en notre cœur. (…) ll nous aide à grandir rapidement, en évitant certains écueils ou impasses. La vie de tous les saints est traversée de ce type de rencontre fraternelle qui stimule, conseille, ramène à l’essentiel, console, ouvre de nouveaux horizons.

(Source – voir tout le texte  du Père Mattheeuws  sj, sur le site mavocation.org)

 

pretre @Ciric 
Pour choisir un prêtre accompagnateur, vous pouvez demander aux prêtres de vos paroisses, de vos communautés, de vos groupes… Les prêtres sont habitués à avoir de nombreux « enfants spirituels », d’où ce surnom qu’on leur donne : « Père spi »

Vous avez des questions ? Posez-les, un prêtre de l’Eglise catholique à Lyon vous répondra directement : questionpretrejeunes@lyon.catholique.fr