Retour pelé VTT 2018

L’édition 2018 s’est très bien passé. C’est le constat que nous faisions lors de la réunion de bilan de la journée, chaque jour à 18h, avec les responsables de commission (Animateurs, lycéens, intendance, technique, sécurité sur le parcours, médical etc…). Chaque soir, on se faisait la réflexion que l’ambiance sur le camp est joyeuse et paisible et le déroulement de la journée est fluide. Chacun a bien été investi dans son poste, ce qui faisait que tout a bien roulé, sans gros couacs pour l’organisation.

Quelques chiffres:

150 collégiens collégiennes pédalants (dont 13 grenoblois)

35 lycéens, lycéennes pour monter les tentes et animer les veillées

22 animateurs, animatrices

9 prêtres, 2 Soeurs apostoliques de St Jean, 8 séminaristes. Tous en vélo!

50 adultes au service dans les différentes commissions

Au total, nous étions 184 personnes!

Nous avons eu un très beau temps, chaud mais pas accablant. Nous n’avons pas eu de chutes graves sur le VTT. Seulement un poignet abîmé au cours d’un match de volley-ball sur le terrain de campement avant le dîner…!

Nous avons débuté par un pré-camp au lycée de Ressins le samedi et dimanche 18-19 Aout pour les prêtres, séminaristes, religieuses, lycéens et animateurs. On était près de 80 déjà! Temps pour faire connaissance, temps pour former les animateurs dans ce qu’on attend d’eux sur le Pélé avec les jeunes. Et les 150 collégiens sont arrivés le lundi à St Marcel de Félines près de Balbigny.

Pour les Pélé VTT de France, nous avons déterminé 3 Routes-Ecole répartis en France qui ont pour mission de faire vivre le Pélé  aux adultes des autres diocèses qui souhaitent le bâtir dans leur diocèse l’été suivant.

Comme Route-Ecole, il y a ROCAMADOUR, LYON ET PONTOISE. C’est pour cela que nous avons accueilli 2 prêtres et des quelques adultes et quelques jeunes du diocèse de Grenoble. Ils ont été très heureux de leur expérience et ils ont pris pas mal de notes pour le construire chez eux l’été prochain.

Durant le Pélé , nous avons vécu 2 très belles veillées qui ont marqué les jeunes. Celle de Mardi a demandé à 1 prêtre de Grenoble, 1 Soeur de St Jean et 1 séminariste de donner leur témoignage vocationnel . C’était très bien et les jeunes ont bien écouté.

La dernière Veillée au Pélé est toujours la Veillée d’Adoration et de confessions. 15 prêtres pour confesser. 2 séminaristes, 2 Soeurs et Hélène (jeune mariée et directrice du Patronage de Roanne) ont tenu un point « Ecoute » durant cette Veillée, à ma demande. Tous nous avons accueilli de nombreux jeunes pour la confession ou l’écoute. Il y a une vraie demande de la part des jeunes dans ce sens-là. D’autant plus que nous avons déjà vécu 4 jours de pélerinage ensemble. Donc, les jeunes sont plus prêts et demandeurs pour vivre une telle démarche au cours d’une veillée.

Le dernier jour, dans les « Questions spirituelles » qui leur étaient posées chaque jour en équipe, je les invitais à partager aux jeunes de leur équipe 1 point marquant de ce pélé pour eux. Dans l’équipe avec laquelle j’avais pédalé le vendredi, plusieurs jeunes ont partagé que la Veillée d’Adoration-confession de la veille au soir et aussi le bon esprit, la fraternité tissé au sein de leur équipe de 12 collégiens les avaient marqué. Ces 2 points différents sont intéressants à relever. La qualité d’unité et de fraternité entre les jeunes au sein d’une petite équipe est recherchée et remarquée par les jeunes eux-mêmes. Ces témoignages renforcent toujours ma conviction que nous pouvons accueillir toujours plus de jeunes au Pélé VTT et ils se sentiront pas « perdus » au milieu des 150, 160, 180 collégiens car l’essentiel de la vie du Pélé est vécue dans l’équipe , composée de 12 collégiens et 2 animateurs.

Mgr Gobilliard nous a rejoint au pique-nique du dernier jour, pour pédaler avec les jeunes le vendredi après-midi et présider la Messe d’action de grâces à 16h30 à l’église ND des Victoires de Roanne.

Les 50 adultes au service se sont donnés pleinement dans leur mission. La plupart sont très fidèles au pélé depuis 2013. Ce qui fait qu’ils sont bien formés et savent déjà ce qu’ils doivent faire dans leur service. Il y a des bénévoles du Roannais, de  Tarare, de Lyon et de Sathonay-Camp. La dimension diocésaine est bien présente dans le Pélé aussi avec les adultes.

Il y a une bonne entente entre les bénévoles. C’est super. Cela aide beaucoup au bon déroulement du Pélé et à leur investissement l’année suivante. Comme quoi le Pélé doit leur apporter aussi humainement et spirituellement.

Depuis 1 semaine, nous recevons sur la boîte mail bon nombre de mails de parents qui disent MERCI aux organisateurs! C’est intéressant pour nous, organisateurs, d’avoir l’écho des parents de ce qu’ils entendent de la bouche de leur propre enfant, après 5 jours de pèlerinages intenses!! Nous voyons de nouveau que Dieu est bien à l’oeuvre dans les cœurs des jeunes en 2018 ! Et qu’Il peut accomplir de grandes et de belles choses dans le secret des cœurs de jeunes de 11-17 ans.