l’alliance des gones à Lazare

IMG_0392

Visite à l’association Lazare

 

20170127_224036-1

Le vendredi 27 janvier les lycéens qui ont été confirmés l’année dernière se sont rendus à Lyon à l’Association Lazare, 7 place Irénee, pour partager un repas avec les résidents de cette structure et découvrir l’association.

En effet il est possible, en prévenant à l’avance, d’aller partager un repas avec les résidents de l’association Lazare les vendredis soirs.

Cette association propose des co-locations  dans des appartements de 8 personnes. Chacun à une chambre individuelle, les espaces  cuisine, salon et sanitaire sont communs. Chaque appartement est habité par des personnes qui ont vécu  à la rue et des jeunes actifs bénévoles. A Lyon il y a 3 appartements de 8 personnes, 2 pour hommes et 1 pour femmes.

Si les personnes sans domicile fixe ont besoin d’un toit, elles ont tout autant besoin de relations humaines.

Et de la relation humaine nous en avons découvert ce vendredi. Nous étions au total plus de cinquante personnes présentes  à ce repas. Nous avons eu le plaisir de faire la connaissance de Monseigneur Emmanuel Gobilliard qui est venu saluer toutes les personnes présentes.

Nous nous sommes installés comme nous le pouvions, soit à table, soit sur des fauteuils ou des canapés. Nous avons partagé nos repas tous ensemble en toute simplicité. Nous n’avons manqué de rien et il en restait encore beaucoup à la fin du repas.

Puis après le repas les musiciens présents ont commencé à jouer et chanter. Ils ont ensuite proposé aux personnes présentes qui désiraient jouer ou chanter de venir prendre leur place. Et à tour de rôle, petit à petit chacun y est allé de sa musique.

Les gones ont eux aussi participé à ce concert improvisé en jouant et chantant « comment ne pas te louer » et dès les premières notes les autres musiciens, guitare et violon, et les personnes présentes ont repris avec eux le refrain.

Puis chacun pouvait choisir dans un catalogue une chanson au choix (et du choix il y en avait pour tous les goûts, chansons anciennes ou beaucoup plus récentes, même en anglais) et tous ensemble nous pouvions chanter.

Nous n’avons pas vu le temps passer. Nous sommes repartis, parce qu’il fallait rentrer sur Chazay, vers 23H30, mais nous serions restés bien plus longtemps.

Vraiment un grand MERCI à toutes les personnes présentes pour nous avoir fait vivre un moment aussi fraternel.

 

Catherine FOLLIE