2017 – Session 1 – Bible sur le Terrain (BST)

  • JCL
Suivez ce groupe sur :

Description

Deux sessions cet été :

du 16 Juillet au 30 Juillet 2017 avec le Père Etienne GUIBERT

du 30 Juillet au 13 Août 2017  avec le Père Matthieu THOUVENOT

 

 

Présentation Bible Sur le Terrain 2017 avec le diocèse de Lyon (BST)

La Bible Sur le Terrain (BST) est une formule mise au point par le Dominicain Jacques Fontaine, et accompagnée depuis plusieurs décennies par des prêtres du diocèse de Paris, pour entrer dans la connaissance de la Bible et de la Terre Sainte.

Les sessions durent quinze jours. Le point de départ est Kiryat Yéarim, village situé à 12 km à l’ouest de Jérusalem, lieu de repos de l’Arche d’Alliance aux temps des Juges en Israël, avant qu’elle soit emmenée par David à Jérusalem. Kiryat Yéarim est aussi le lieu présumé du village d’Emmaüs, lieu de révélation pascale qui structure l’ensemble de notre démarche. Il faut arriver par avion le dimanche à Tel Aviv, peu importe l’heure. Le car se met en route le lundi matin tôt. La session se termine le samedi soir et il faut prévoir de quitter les lieux à partir de dimanche.

En 2017 : une nouvelle session est proposée par le diocèse de Lyon, du 16 juillet au 30 juillet , accompagnée par le P. Etienne Guibert.

 

La BST est une retraite itinérante à l’école des grands personnages de la Bible, dont l’initiative revient au couvent St Isaïe de Jérusalem et au frère J. Fontaine en particulier. Le but est d’expérimenter l’Histoire Sainte, dans sa progression vers la « plénitude des temps » (Ga 4,4), comme pédagogie divine irremplaçable, universelle et plus actuelle que jamais. La BST s’adresse à tous les chrétiens qui veulent passer un cap dans la connaissance traditionnelle de la Bible afin d’en mieux vivre, au rythme de la liturgie. On souhaite, pour la richesse des échanges, une diversité aussi grande que possible, tant en âge que dans les engagements professionnels et les états de vie. Ce que l’on demande à TOUS, indistinctement, c’est d’être d’accord pour un style de vie inspiré de la fête biblique des Tentes (Lv 23,12 ; Dt 16,13-17), ou Soukkot.

« Les chrétiens voudront être à l’avant-garde pour susciter des convictions et des modes de vie qui rompent de manière décisive avec une frénésie de consommation épuisante et sans joie » (St Jean-Paul II).

On parcourt le pays, de la MER ROUGE à l’HERMON, avant que tout se centre sur JERUSALEM, au terme des préparations de l’Ancien Testament et au point de départ des projections du Nouveau à travers l’espace et le temps. On prend conscience que Jérusalem est plus importante comme LIEU SAINT AU SINGULIER que par les lieux saints qu’on vient visiter, d’autant plus que notre lieu d’habitation est distant de Jérusalem de 12 km. Les itinéraires sont faits dans le but de favoriser la méditation, au rythme de la marche, dans les paysages les plus riches de beauté signifiante. Les accueils qui nous sont réservés dans les monastères (Mont Carmel, Lac de Tibériade, Kiryat Yéarim…) supposent une atmosphère de recueillement. Il y a une PROGRESSION étudiée, dans la découverte de la GEOGRAPHIE et de l’HISTOIRE. Il y a une progression plus recherchée encore, dans la formation d’une COMMUNAUTE où l’on se met au service les uns des autres. On dort à la belle étoile. L’intendance, mise au point par le Dr Marie Vignalou, est assurée par chaque participant qui reçoit une attribution pour le bon fonctionnement de l’ensemble. S’il est vrai que nous sommes « créés à l’image et à la ressemblance de Dieu », les paysages les plus beaux sont ceux que nous nous offrons mutuellement quand nous nous laissons recréer par la Parole et les Sacrements. On fait SILENCE d’un commun accord, quand il le faut. L’EUCHARISTIE est au sommet de chaque journée.

ÉQUIPEMENT

Prenez un sac de voyage, que vous retrouverez à l’étape le soir, et un mini sac à dos pour la journée. Demandez-vous : « de quoi puis-je me passer ? ». On vous invite à une expérience de libération. En vous encombrant, c’est tout le groupe que vous alourdissez. Ayez une Bible complète de petit format.

Voici une liste de choses INDISPENSABLES : duvet ; mini matelas ; une gourde d’au moins 1 litre (des bouteilles achetées sur place peuvent aussi convenir) ; lampe de poche ou mieux frontale ; pochette inséparable contre le vol de l’argent et du passeport ; voile léger contre la poussière, mais aussi contre les moustiques ; de quoi se couvrir les épaules dans les lieux saints et dans le désert. Pull, maillot de bain, grande serviette de toilette. Chaussures légères et robustes (sandales plutôt que pataugas, mais c’est selon votre confort), chapeau, sandales pour aller dans l’eau, lunettes de soleil, boules Quiès… On compte sur votre bon sens et votre bon goût.

Pour la plage des coraux à Eilat, un masque et un tuba (sinon, location possible sur place).
Il peut y avoir beaucoup de moustiques : veillez à vous protéger.

Pour entrer en Israël, vous devez présenter votre passeportvalide jusque six mois après votre entrée dans le pays. Aucune vaccination n’est exigée.

 

PHARMACIE

Tout est prévu pour les premiers secours. Ayez de quoi soigner vous-mêmes vos petits bobos et prenez vos médicaments personnels. L’expérience a prouvé qu’il était bon de se munir d’ERCEFURIL 200, Vitamine C, aspirine ou Doliprane ; pansements et protection contre les moustiques (spray ou crème) sont vivement recommandés. Il y a ordinairement, dans les groupes, des infirmières ou des médecins, mais, autant que les autres, ils ont besoin de vacances.

 

FINANCEMENT

On veut que personne ne soit arrêté pour une question d’argent et que les candidats n’aient à s’interroger sur rien d’autre que sur la motivation. Si vous avez envie de faire un peu de Bible au cours d’un « safari » pas cher, cherchez ailleurs. Êtes-vous décidés à consacrer deux semaines à la lecture de la Bible dans une atmosphère de prière et de service fraternel où on ne s’économise pas ? Venez ! Lisez le chapitre 55 du prophète Isaïe. C’est là que l’invitation que nous vous adressons est la mieux formulée.

Le coût est de 550 Euros, voyage en avion et arrivée à Kiryat Yéarim non compris. Il est bon de prévoir en plus une gratification pour le chauffeur du bus, de 20 Euros. Les versements se font sur place et en espèces (en euros). Ce tarif représente le prix coûtant. Ceux qui peuvent donner davantage permettront d’aider ceux qui ont moins de capacités.

 

INSCRIPTION

1. Si vous avez besoin d’informations complémentaires, avant de prendre une décision, adressez-vous :

Père Etienne GUIBERT – Email :  etienne.guibert@gmail.com   / Tél. 06 32 20 11 19

2. Une fois votre décision prise, écrivez une lettre où, après vous être présenté : nom – adresse (en majuscules) – n° tél. – âge – profession – violon d’Ingres – etc…, vous exprimez vos motivations. Ensuite, vous transcrirez la formule suivante : « J’ai lu attentivement la documentation, je me décide pour le parcours du ….. au ….. Je ne reviendrai pas sur cette décision sauf en cas de force majeure, auquel cas je préviendrai aussitôt ». Votre signature nous dispense de vous demander des arrhes. On ne prend jamais d’inscriptions collectives. Si vous formez un groupe, chacun suit la filière d’une inscription personnelle et non interchangeable.

3. Cette lettre est à adresser au responsable de la sessionSouhaitable : une photo qui permette de vous identifier dès les premiers jours.

4. Le billet d’avion est à destination de Tel Aviv. Internet permet des offres très avantageuses, en particulier si on prend tôt son billet. Il est obligatoire de prendre une assurance personnelle (frais médicaux et rapatriement) : il est possible que vous soyez déjà couvert par une assurance ; si vous payez votre billet d’avion par carte bleue, il est possible aussi que cette assurance soit souscrite automatiquement, sans supplément. Demandez alors une attestation et envoyez-la : votre inscription sera définitive à la réception de la copie de votre billet d’avion et de l’attestation d’assurance (avec son numéro et le numéro de téléphone à joindre en cas de besoin).

5. A l’aéroport de Tel Aviv, prenez un taxi collectif (de la compagnie “Nesher”, juste à votre droite, au bord de la route, quand on sort de l’aérogare) qui vous conduira à destination pour moins de 15 €. Attention à ne pas vous faire avoir : il y a toujours des taxis collectifs. Les taxis individuels sont 5 fois plus chers !

Indiquez la destination : KIRYAT YÉARIM, Monastère de l’Arche d’Alliance (en haut de la colline : la statue de la Sainte Vierge est visible de partout). Kiryat Yéarim se trouve au sommet du village d’ABU GOSH. Attention : il y a deux monastères dans le village, et celui qui vous intéresse est au sommet de la colline : la route débouche sur un rond-point dont une des issues est l’entrée du monastère (un panneau l’indique en français). La communauté qui nous reçoit est celle des Sœurs de Saint Joseph. Tél : 00 (972) 2 534 28 18. Depuis Israël, remplacer les cinq premiers chiffres par 0.

6. En cas de désistement, ayez la bonté de prévenir rapidement, soit par téléphone, soit par mail.

 

PRÉPARATION

Prenez en main votre Bible, avec un Atlas et une chronologie bibliques. La préparation la plus importante est d’ordre intérieur. On ne vous offrira pas plus de confort que n’en a trouvé la Sainte Famille à Bethléem (Lc 2,7). Prenez l’exemple des bergers et des mages et, dès maintenant, mettez-vous en route.

 

 

PROGRAMME

JOUR 1 – Dimanche soir
Rassemblement à KIRYAT YÉARIM, au point de départ de l’arche d’alliance : « Heureux les hommes… qui gardent au cœur les montées » Ps 84,6.

Au nom du PERE

JOUR 2 – Mise en route : Abraham et la Foi.
Montagne de Juda, Plaine de Beersheva et Negev

JOUR 3 – Au commencement… Le Monde de la Connaissance et de la Reconnaissance.
Comment est-il devenu le monde de la Méconnaissance et de l’Idolâtrie… dont il faut sortir ? Mer Rouge, Montagne d’Eilat

JOUR 4 – Le Désert des Fiançailles et des Epousailles, au rythme de la marche dans la Montagne d’Eilat à la charnière du Negev et du Sinaï

JOUR 5 – Le Désert de la Tentation, de l’Apostasie et des Retrouvailles dans la Montagne d’Eilat ; remontée de la Araba jusqu’à la Frontière de Canaan. L’annonce de l’Alliance nouvelle : les Horizons de Moab et la Mer Morte

JOUR 6 – Au plus profond, vers la RENCONTRE : QUMRAN, JÉRICHO, le JOURDAIN. Nuit sur la Montagne du Carmel, montagne de la retraite et du choix

et du FILS

Shabbat : Aux sources de l’intelligence biblique : Jean le théologien, la Vierge Marie. Basse Galilée, Nazareth, Zippori.
Nuit au dessus du Lac.

Dimanche ou « 8e jour » : « Quel est cet homme …? »
Lac de Kinnereth : Mont des Béatitudes, Capharnaüm… et l’autre rive (Kursi)

JOUR 2 – « Qui dites-vous qu’est le Fils de l’Homme… ? »
La Haute Galilée : les Sources du Jourdain, Césarée de Philippe et la Région de l’Hermon.

JOUR 3 – MONTEE A JERUSALEM (1)
Belvoir, les Monts Gelboé et la vue sur la Samarie.
Beit Shean et la vallée de Yizréel, ou Césarée Maritime.

JOUR 4 – MONTEE A JERUSALEM (2)
La Croix au Carrefour : Megiddo. Route vers Jérusalem. Jéricho et le désert du Judée. Jérusalem vue depuis le Mont des Oliviers

et du SAINT ESPRIT

JOUR 5 et 6 – JERUSALEM comme LIEU SAINT au singulier : le Mont du Temple
Entre le Tombeau vide et le Mur : le Voile déchiré. Visite de la Ville

Shabbat – La généalogie du Nazoréen :
Relecture du prologue de St Matthieu dans les horizons de BÉTHLÉEM
La route d’EMMAUS : toujours et partout, la présence du ressuscité pour relire et comprendre les Écritures
Messe à Emmaüs. Fin de la retraite.

Dimanche ou « 8e jour » 

MARANATHA

 

Voir aussi : www.bst-lyon.fr